- MADAGASCAR l'île émotion -

Situé dans l'hémisphère Sud, à l'Est du continent africain, avec ses 1 600 Kms, ce mini-continent est la 4e île du monde de par sa dimension. L'île offre une extrême diversité de paysages. Véritable réserve naturelle,

  • Madagascar, c'est le pays des lemuriens
  • Madagascar, c'est le pays des baobabs
  • Madagascar, c'est le pays du ... sourire

 

lemurien de Madagascar, photo Ravo.Madagascar webmaster de Pensee Chretienne

Montage sur Fireworks MX :
Pierrette & Ravo Madagascar 2010 ©


                     

Tantôt asiatique, tantôt africaine, l'île-continent est une terre de mystères et de contrastes où la faune et la flore offrent une gamme exceptionnelle de variétés de curiosités, appréciées par les naturalistes, les chercheurs et les écologistes.

 

L'île-continent, où vivent un peuple à l'hospitalité et la gentillesse légendaires, se vit autant qu'elle se visite. Pays lointain, longtemps défendu par son insularité a su préserver ses moeurs et ses coutumes.



L'île-continent est régulée par deux saisons distinctes : la période sèche de mai à octobre ( l'hiver austral ) et la période de pluies de novembre à avril ( l'été austral ), mais aussi des micro-climats compte tenu du relief varié.

 

 

 

Terre barbare, terre sans mémoire,
Terre trop vieille pour un jeune peuple,
Terre de misère et de richesse,
Battue d'éclairs, rongée de pluies, cuite au soleil
Terre des cyclones, terre des contrastes,
Je te salue, Madagascar
( E.R )

 

mariage à Madagascar, photo Ravo.Madagascar webmaster de Pensee Chretienne

Madagascar, Mariage à la campagne
Photo : Ravo Madagascar 2006 ©

 

 

drapeau de Madagascar

                     

 

- Madagascar -
Témoignages en vers et en prose

 

MADAGASCAR
MADAGASIKARA

Tany voahodidina onja
Mitomara-batosoa
Vao topaza-maso monja
Dia mambabo fo tokoa

Zazavavy iray mihaingo,
Meva maha-te-ho tia
Ka ny elony dia laingon-
Dravinala sy rofia

Ny akanjony dia indro
Fa velory tsara voatra
Ala maitso mikirindro
No manendrika azy loatra

O ! ny Nosy manontolo,
Feno zava-tsoa miely
Samy tondraka daholo
Na ronono na tantely

( Jean Narivony )

 

 

 

Ry Tanindrazanay malala ô

Ry Tanindrazanay malala ô
Ry Madagasikara soa
Ny fitiavanay anao tsy miala
Fa ho anao doria tokoa

Fiv :
Tahionao ry Zanahary
Ty Nosin-drazanay ity
Hiadana sy ho finaritra
He ! Sambatra tokoa izahay

Ry Tanindrazanay malala ô
Irinay mba hanompoana anao
Ny tena sy fo fanahy anananay
Zay sarobidy sy mendrika tokoa

Ry Tanindrazanay malala ô
Irinay mba hitahiana anao
Ka Ilay Nahary zao tontolo izao
No fototra ijoroan' ny satanao

Tonony : Rahajason
Feony : Raharisoa Norbert

           

VERSION FRANCAISE

MADAGASCAR

Entourée d’Océan
Aux reflets de cristal,
D’un seul regard
Et elle te séduit,

Telle une ravissante
Jeune fille parée
Au parapluie de ravinala
Et de raphia

Avec une cape de velours,
Forêt épaisse qui
Lui sied à merveille
O ! l’île entière qui
Renferme des trésors
Le lait et le miel y coulent
Telle est la grande île
Là demeure mon cœur

( Jean Narivony - Traduction Ramanatantara )

 

 

 

Hymne National Malagasy

O bien-aimée terre de nos ancêtres,
O beau pays de Madagascar,
Notre amour pour toi ne faillira pas
Et restera à ta cause éternellement fidèle

Ref :
Bénis, O Dieu Créateur,
Cette Ile de nos aïeux.
Qu' elle connaisse joie et bonheur
Et nous serons comblés

O bien-aimée terre de nos ancêtres,
Nous voulons mettre à ton service
Notre être, notre coeur et notre âme,
Ce que nous avons de plus précieux

O bien-aimée terre de nos ancêtres,
Bénie sois-tu,
Et que le Créateur de l' univers
Soit le Maître de ton destin

Paroles : Rahajason
Musique : Raharisoa Norbert

 

Manambolo et fleuve Betsiboka, photos Ravo.Madagascar webmaster de Pensee Chretienne

Les chutes du fleuve Betsiboka 2016 ©
En rollover : Quelquepart dans l'Ouest de Madagascar - Ravo Madagascar 2005 ©

 

O mon Ile,

J’entends que sonne haut
Ton appel angoissé de vestale au voile arraché.

C’est, lorsque les épreuves
pleuvent
Sur ton épaule étincelant de pudeur
Et toute lourde de ta peine,
Sur ton dos fier, souple liane de vanillier,
Mais dont jamais n’a pu faire courber nulle main barbare
L’échine droite, ayant l’élégance du bambou vert ;

C’est, lorsque tes enfants sentent sur leur poitrine nue
La plaie ouverte et toute fraîche
Et la morsure et les griffures,
Que du fond pantelant de tes vieilles entrailles
Jaillissent à grands flots les chants funèbres des pleureuses.

Et nous dirons, ce soir, sur l’air des thrènes lents,
Récités à voix grave par le devin aux yeux de lynx,
Les versets consacrés aux lignes longues du soleil
et des astres de ton destin.

( Thrènes d’avant l’aurore )
( Jean-Joseph Rabearivelo )

 

 

 

Ah ! nos désirs sont fous, vaines nos espérances
D’amuser et charmer notre vie inégale
En des pays lointains aux sombres attirances :
Rien ne vaut la douceur de la terre natale !

( Chants, III )
( Jean-Joseph Rabearivelo )

 

 

 

Demain, c’est la ténèbre épaisse et le mystère ;
Demain, c’est au départ le douloureux poème
Que puisse dire une âme attachée à la terre ;
Demain ... C ’est la vie elle-même !

( Postlude )
( Jean-Joseph Rabearivelo )

 

 


Pourtant le jour approche où je vous quitterai,
O mon enfance, ô ma jeunesse, ô mon amour ;
Je vivrai sous le signe aride du Regret
Et je cueillerai chaque jour
Quelque grappe chargée et lourde d’amertume,
De souvenirs, d’ennuis et de mélancolie ;
Je ne respirerai qu’un parfum de bitume
Et des mers toute la folie !

( Jean-Joseph Rabearivelo )

                       

 

 

Dans leur inspiration, les trois plus grands poètes Malagasy d’expression française : Jean-Joseph Rabearivelo, Flavien Ranaivo et Jacques Rabemananjara se sont toujours sentis et voulus Malagasy, essentiellement Malagasy. Pourtant ils se sont appliqués à faire le détour qu’exigeaient leur situation personnelle tout comme la situation historique de leur pays et ils ont, tous trois, aimé d’amour la langue française. ... Il y a là un apparent paradoxe : comment, en effet, dire le natal dans une langue étrangère, de surcroît imposée ? De plus, qui se tient ainsi dans l’entre-deux encourt le risque ou de la confusion des langues ou de l’ " impéralisme culturel " : son idéal ne peut qu’être égalitaire et appeler un métissage des cultures comme des langues bien que ce soit là un pari presque impossible à tenir. Le plus grand des trois : Jean-Joseph Rabearivelo y a laissé sa vie.

                             

 

 

Ambanivohitra - Madagasikara

Tsy ambanivohitra mirenty, mihirahira, falifaly ;
Tsy ambanivohitra mihaingo, maitso mavana aoka izany ;
Fa ambanivohitra mahantra, mitoreo sy mijaly,
Ambanivohitra misaona, malahelo, mitomany

Ambanivohitra toy izany no mba tazako eto izao,
Ambanivohitra mitafy lamba mainty ranoiray
Fa maninona ary moa ? Manontany va ianao ?
Ny tanety voadoro, ny havoanany indro may !

Ambanivohitra mangina, vitsy mponina tokoa,
Ny zokiolona no sisa mba mameno ny tanana ;
Ny tanora mantsy, hono, nikaro-java-tsoa
Any an-drenivohitra any : mikarenjy sy tamana

Izany ambanivohitrao ry Malagasy manontolo,
Mba hevero kely lahy, sao dia maty hananan-tsiny :
Aza dorana, aza avelanao ho lao sy bobongolo,
Fa velomy maso indray ho tahaka ny fahiny !

( Ratsimbazafy Jean Dieudonné - août 1994 )

maisons des Hautes Terres centrales, Madagascar
Maisons en Terre Rouge des Hautes Terres

 

 

Gasikara - Gasikarako

Tiako ianao ry Gasikara, Tanindrazana lalaiko
Ka asandratro ao am-po sy lolohaviko ao an-tsaiko ...
Fa hatramin'ny fahagola, tany ambadiky ny tazako
Dia ianao no anjara tany izay natolotra ny razako ...

Ny velirano izay ataoko ô ! Ry Madagasikarako !
Sady fanekem-pinoan'ny fisiako sy tantarako :
Tsotra ihany, nefa kosa, hodradraiko sy lazaiko :
Dia ny fanompoana anao hatramin'ny fara fofonaiko ...
Sy mivavaka isan'andro ho anao tsy ankijanona
Hahatonga anao ho tany sady firenena vanona ...

( Rado - 1966 )

 

 

... Non, pas de grandes maisons
Aux toits étanches,
Aux murs épais
Non, rien de tout cela
Pas d'assurance vie
Juste une assurance joie ...
(Madagascar - Philippe Auroux)

 

 

                       

A la découverte de Madagascar ( l'île émotion ),
du Makay et de Ranomafana :

Voyage faisable uniquement de Mai à Octobre

 

Makay, c'est un voyage, une grande ballade à travers une région presque inexplorée. Makay, à la découverte d'une biodiversité d'une grande valeur. Makay à la découverte de l’une des œuvres de la nature les plus monumentales qui soit. Makay, à cause de sa beauté, pourra être un jour classé « Monument Naturel ». Makay, un massif isolé de 150 x 50 Km, un massif isolé depuis des millions d'années. Makay : « A la découverte du dernier Eden » ( référence à un beau livre des éditions de La Martinière ).

 

J1 : Tana
Arrivée à Tana. Accueil et transfert à l'hôtel après l'opération de change.

J2 : Tana - Ambalavao
Longue route. Arrêts photos en chemin.

J3 : Ambalavao - Isalo
Grande visite, grande marche à la découverte du Parc aux lémuriens et aux oiseaux d'Anjà. Continuation en voiture sur Isalo.

J4 : Isalo - Makay
Départ pour Makay le matin. Arrivée en fin d'après-midi. Nuit en bivouac sous tentes ( emmener avec vous vos propres tentes ).

J5 à J8 : Makay
Grand Trekking et Hiking dans le massif du Makay. Vues panoramiques et grandioses, rien que de la nature, de la marche et des cours d'eau. Un paysage lunaire qui vous marquera et que vous n'oublierez jamais. Un vrai sentiment de liberté à travers sentiers et montagnes, canyons, forêts et lacs. Nuits en bivouac sous tentes partout ( emmener avec vous vos propres tentes ).

J9 : Makay - Isalo
Retour en voiture sur Isalo avec déjeuner pique-nique en cours de route.

J10 : Isalo - Ranomafana
Départ en voiture sur Ranomafana. Visite nocturne sur place à la découvertes des microcèbes ( les plus petits lémuriens du monde ), de caméléons et autres grenouilles nocturnes.

J11 & J12 : Ranomafana
Grand Trekking et Hiking à travers le Parc National de Ranomafana ; à travers une forêt dense et humide, une forêt tropicale. A la découverte de plusieurs espèces de lémuriens, d'oiseaux et autres reptiles. Nuit en bivouac sous tentes la première nuit ( emmener avec vous vos propres tentes ), nuit en hôtel pour J12. Donc deux jours de marche d'affilée.

J13 : Ranomafana - Tana
Retour en voiture sur Tana. Arrivée en fin d'après-midi. L'hôtel à Tana ( si vous y dormirez encore ) sera à votre charge. Fin des prestations.

Coût approximatif et autres détails : merci de me contacter

Makay, Madagascar, photo Ravo.Madagascar webmaster de Pensee Chretienne Makay, Madagascar, photo Ravo.Madagascar webmaster de Pensee Chretienne
Makay, Madagascar, photo Ravo.Madagascar webmaster de Pensee Chretienne Makay, Madagascar, photo Ravo.Madagascar webmaster de Pensee Chretienne
Le Massif du Makay - Photos Ravo.Madagascar 2012 ©

 

A EMPORTER :
Bombes anti-moustiques et crèmes anti-moustiques, lampes de poche et ses piles de rechange, si c’est possible lampes frontales, vêtements assez légers et vêtements chauds ( pour les nuits fraîches ), vêtements respirants à séchage rapide, vos appareils photos, des petits cadenas pour la sécurité de vos bagages, vos médicaments personnels ( antibiotique, antidiarrhéique, antispasmodique, antiseptique, antiseptique intestinal, anti-inflammatoire, Bétadine, compresses et coton, pommade pour entorses, stick à lèvres, pince à épiler, des pastilles pour purifier l'eau et autres médicaments personnels, protégez-vous contre le paludisme - exemple suivez un traitement ), chaussures de marche ou très bonnes chaussures fermées type baskets, des sandales ouvertes à fixation velcro pour les passages de rivières, jumelles si besoin est, gourde si besoin est, des encas comme des fruits secs pour donner de l'énergie en marche, des bâtons de marche, quelques sachets plastiques de protection des bagages en cas de pluie, des vieux habits ( d’enfants et d’adultes ) pour donner ici et là durant le voyage ( également stylos, crayons de couleur, vieux jouets tels que poupées, peluches, petits ballons, etc. ), couteau suisse, k-way ou veste imperméable ou cape de pluie, chapeau ou casquette, crème solaire, lunettes de soleil ( indice 3 minimum ), trousse de toilettes, papiers toilettes, serviette de bain, paire de lacets de rechange, sac de couchage léger, vos propres tentes et piquets solides, boules quies ET de l‘argent liquide = euros.

                         

Carte de Madagascar de Evrard Wendenbaum de NaturEvolution, Voyage a Madagascar, le massif du Makay
Carte de Evrard Wendenbaum de NaturEvolution
1ère image : illustration de BD Tournesol LLB


                             

- Madagascar -
Témoignages par des récits de voyage

 

Lorsque je pense à Mada ( Madagascar ),

J'entends le rire des enfants ... C'est la première chose qui me vient à l'esprit ... Ton rire aussi Ravo, mais j'avoue l'avoir un peu oublié. Un voyage à Madagascar, n'est pas un voyage comme les autres. J'ai beaucoup aimé ce qu'un jour tu m'as dit : nous nous étions conduits en voyageurs pas en touristes. Lorsqu'on choisit de passer ses vacances à Madagascar c'est beaucoup plus que des vacances .... C'est une rencontre avec un peuple. C'est la découverte de paysages étonnants, tellement variés. Madagascar c'est un mélange de couleurs, c'est une terre de contrastes entre les ocres et les verts. Madagascar c'est le froid des hauts plateaux, c'est la chaleur du sud.

Tu as su Ravo dès notre arrivée à l'aéroport, nous accueillir chaleureusement, de suite nous avons eu confiance en toi. Le séjour était court aussi tu as su nous mettre dans l'ambiance de l'île dès le premier jour. Nous avons conscience que tu as fait le maximum pour satisfaire " tes clients " lors de notre traversée de l'île. Mais nous nous sommes pas sentis clients à Madagascar !!! ... grâce à toi Ravo ... Ton professionalisme, la connaissance de ton île mais surtout l'amour que tu as pour les habitants de Madagascar sont les clés de la réussite de notre séjour.

Que d'émotion chaque jour : la découverte d'un village, d'un paysage, d'une nouvelle région. Que d'émotion lorsque nous partagions la joie des enfants qui accouraient à la vue de notre bus. Oui j'en revois arriver de très loin en courant ... Que d'émotion lorsque tu négociais avec le chef d'un village pour nous permettre d'y entrer et même d'entrer dans les maisons. Rapelle-toi Ravo où cette petite fille blonde de notre groupe était entourée d'enfants noirs ... C'était très émouvant. J'ai gardé en souvenir l'odeur du charbon de bois qui se consume, cette odeur un peu âcre lorsque nous traversions les villages. Et ces marchés ! Ces étalages de fruits !!! Je revois aussi ces habitants des hauts plateaux qui se protégeaient du froid avec la couverture qui leur sert de literie. Que de souvenirs ...
Elisabeth et Georges CLERC
Voyage à Madagascar 2007

 

Cher Ravo,
… Que dire, il y a tant de choses ! ... Tout d'abord, la certitude acquise très vite, d'être en confiance, quelques soient les conditions, les situations sur place. La certitude d'être entourés de professionnels certes, mais d'amis fiables et attentionnés ! Le sentiment que le service rendu était totalement affranchi de toutes préoccupations pécuniaires, alors que les conditions de vie à Mada ( Madagascar ) sont ce qu'elles sont ! ... Diégo Suarez, Nosy Be, le Nord de Madagascar, sur un circuit où le tourisme est balbutiant, tu as dû improviser d'un bout à l'autre. Raréfaction des établissements d'hébergement, etc. Là, tu t'es surpassé, tout a été parfait ! ... Et quelle merveille de retrouver ces sites inoubliables où j'ai passé mes 20 ans : Majunga et son baobab, Diégo Suarez et sa baie magnifique ( pour moi la 2ème après celle de Rio ), Orangéa l'ancienne base marine, site a l'aspect post-cataclysmique, qui semble sortie d'un album du grand dessinateur de BD Enki Billal. Que dire encore sinon une prévenance de tous les instants, adaptant les équipées en fonction de l'âge ou de la fatigue, une main toujours présente pour aider à franchir certains passages critiques ! La certitude enfin que si l'envie et la possibilité de crapahuter de nouveau un jour sur les pistes rouges de Mada ( Madagascar ) se présentent, nous saurons que nous serons accueillis en amis ( et ce n' est pas un vain mot ) et de façon très professionnelle. Nos amitiés à toi, à Pierrette et bisous de notre part à Jenny
Hubert et Marie-Colette DUPUIS - Voyages à Madagascar 2005, 2006 et 2008

 

 

Refrain :

Rav' ( Ravo ) restera dans nos mémoires
Comme le guide bienveillant



Tu nous as fait aimer ton île,
Tu nous as fait aimer les gens,
Avec leur bonhomie tranquille,
Et leurs enfants si accueillants

Tu nous as fait aimer ton île,
Et ses reliefs bien étonnants,
Et même ses pistes difficiles,
A travers monts, à travers champs

Tu nous as fait aimer ton île,
Ses rivières au cours nonchalant.
Les aigrettes, même les crocodiles,
Les perroquets, les hérons blancs

Tu fais souvent des mises au point
Qui nous obligent à t'écouter,
Nous annonçants de loin en loin
Le programme des festivités

Nous garderons de toi ton rire,
Ta voix, ton regard pétillant,
Ton savoir-faire chassant le pire,
Et tes propos encourageants

Michel et Yvette GUYONNET
Voyage à Madagascar 2010

 

lemurien de Madagascar, photo Ravo.Madagascar webmaster de Pensee Chretienne
Indri Indri ( le plus grand lemurien du monde ) - Photos Ravo 2012 ©
Photos d'Indris et de Liantsoa, prises dans le Canal des Pangalanes©
Baobabs & zébus - Madagascar région de Morondava
Photo : Ravo 2012 ©

 

 

 

Sur le réseau « LinkedIn », une autre personne témoigne :
Ravo, guide professionnel qui connait très bien son métier. Fait face à toutes les situations avec maîtrise et bonne humeur, sans rechercher un profit personnel. En fin de périple, il devient un ami et mérite très largement à être connu pour la plus grande satisfaction de tous ( Sylvain Lefèvre - France - Voyage à Madagascar 2007 )

logo Linkedin

 

 

Sur le réseau « LinkedIn », encore une autre personne :
Ravo est un guide complet et dévoué entièrement à sa clientèle. Ravo s'occupe de tout avec méthode et professionnalisme. C'est avec un immense plaisir que je lui demanderai de me guider de nouveau dans sa magnifique île, Madagascar ( Emmanuel Leborgne - Canada - Voyage à Madagascar 2005 )

logo Linkedin

 

 

Sur le réseau « LinkedIn », encore une autre personne :
Ravo a accompagné notre petit groupe pendant 15 jours en 2012, à travers son merveilleux pays. Il a fait montre de beaucoup de compétence et de sérieux ; il nous a fait toucher du doigt le courage et la combativité de ce peuple pourtant fort démuni. Il nous inspirait une grande confiance et je le remercie encore de sa douceur et de toutes ses attentions ( Elisabeth Brochard - France - Voyage à Madagascar 2012 )

logo Linkedin

 

 

- Madagascar -
Témoignages en Photos

 

 

Madagascar, une destination nature, Photo Ravo.Madagascar
Lémurien fauve des Tsingy du Bemaraha - Indri Indri ©

Madagascar, une destination nature, Photo Ravo.Madagascar
Caméléon panthère - Caméléon de Parson ©

Madagascar, une destination nature, Photo Ravo.Madagascar
Lémurien fauve sanfordi - Aigle pêcheur de Madagascar ©

Madagascar, une destination nature, Photo Ravo.Madagascar
Fosa, Parc de Kirindy - Ravo au dessus du Manambolo ©

Madagascar, une destination nature, Photo Ravo.Madagascar
Le sifaka de Deckeni - L'Avenue des Baobabs ©

 

 

 

 

 

 

 

Tsingy, Madagascar, photo de Ravo.Madagascar webmaster de Pensee Chretienne Tsingy rouges, Madagascar, photo de Ravo.Madagascar webmaster de Pensee Chretienne Andringitra, Madagascar, photo de Ravo.Madagascar webmaster de Pensee Chretienne

Madagascar, invitation au voyage
Merci à vous de me contacter au
r_ravo@hotmail.com

                                 

 

                                                           

RATSIMBAZAFY Ravo Nomenjanahary & Pierrette
Copyright © 2000 Pensée-Chrétienne
Courriel : r_ravo@hotmail.com
Tél. ++ 261 32 41 063 65


The Christian Counter

Ce site est
logo Megaphone ch