- Le FOOTBALL ; citations et humour -

Pele - Football, citations et anecdotes - La vie c est comme le Football, seul le resultat compte Football, citations et anecdotes, ici la coupe du monde - La vie c est comme le Football, seul le resultat compte

La vie c'est comme le football,
seul le résultat compte

 

 

Un seul sport n'a connu ni arrêt ni reculs : le football.
A quoi cela peut-il tenir sinon à la valeur intrinsèque du jeu lui-même,
aux émotions qu'il procure, à l'intérêt qu'il présente ?
( Pierre de Coubertin )

 

 

Je ne joue pas contre une équipe en particulier,
je joue pour me battre contre l'idée de perdre
( Eric Cantona )

 

 

Les Anglais ont inventé le football,
les Français l'ont organisé,
les Italiens les mettent en scène
( Serge Uzzan )

 

 

Coupe du monde 2014 de Football - Football, citations et anecdotes - La vie c est comme le Football, seul le resultat compte
Coupe du Monde 2014 : Pays Bas vs Mexique

 

 

Nous aussi, ayant une multitude de témoins qui nous entourent,
rejetant tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si aisément,
courons avec patience la course qui est devant nous,
fixant les yeux sur Jésus ... [ Hébreux 12 : 1, 2a ]

 

 

Le Dimanche c’est comme on est au vestiaire ;
et du Lundi au Samedi c’est comme si on est sur le terrain,
c’est-à-dire en plein match [ du film The Grace Card ]

 

 

 

Humour sur le FOOTBALL

 

Les matches de football devraient toujours commencer par les tirs au but, on gagnerait du temps ! ( Anonyme )

 

 

Un homme lent dans sa compréhension ne deviendra jamais un bon footballeur ( Pierre de Coubertin )

 

 

1- Le but est toujours marqué
quand vous allez faire pipi
2- C'est toujours
le joueur le plus mauvais qui a la balle
3- L'arbitre a toujours été acheté par l'autre camp
4- Si vous réussissez enfin à marquer
après avoir dominé pendant les 3/4 du jeu,
l'adversaire égalisera dans les arrêts de jeu
( Lois de Murphy )

 

Football, citations et anecdotes - La vie c est comme le Football, seul le resultat compte - Football l opium du peuple

 

Parlons encore de FOOTBALL, toujours de FOOTBALL

Ceci est un article vu sur internet ; je vous le partage avec joie et merci aux auteurs.

                         

« C'est décidé ... Je vais m'initier au football et à ses joies. Toutefois, je suis totalement novice en la matière ... Pour rejoindre la cohorte des citoyens modernes et évolués, j'ai commencé par regarder un morceau de match, celui qui opposait la France au Togo. Pour éviter toute confusion, on m'a expliqué que les Noirs avec le maillot bleu étaient les français, alors que les Noirs avec le maillot vert étaient les togolais ...

Sans être un spécialiste, ... dans la hiérarchie des puissances, on trouve en tête ceux qui prient leur ou leurs dieux. Prenons l'exemple de l'équipe ivoirienne : leurs mamans éléphants avaient décrété en signe de soutien 3 jours de jeûne et prière complet ... et plus inquiétant encore les brésiliens prient avant leurs matchs.

A ce compte, la bataille sera rude et moi aussi, je serai fidèle à l'équipe de France devant mon poste de télévision, ... C'est promis, si je vois un brésilien s'approcher trop près du rectangle blanc qu'on appelle le " but ", je crierai : " Seigneur ! ", comme ça on les aura peut-être ces 5kg d'or massif ! ... »

 

Lionel Messi et Christiano Ronaldo - Football, citations et anecdotes - La vie c est comme le Football, seul le resultat compte
Les Ballons d'Or des dernières années
Lionel Messi & Christiano Ronaldo

 

Nicolas

« Mais enfin, Nicolas ! Tu n'as donc pas compris que le foot, ... unit tout le monde sous la même bannière ? L'opium du peuple et désormais de tous les peuples, celle qui met au placard les émeutes des quartiers, le chômage et l'insécurité, les futures élections, les clivages politiques, ... Au foot, tout le monde s'embrasse, même entre hommes ! ...

C'est pas bôôô, le football ? Une balle en caoutchouc, et le tour est joué : Il n'y a plus auncun problème dans le pays. C'est fini ! Il fallait y penser »

Michelle d'Astier

 

 

Un numéro dans le dos

« But de ... euh ... du numéro 10 ... euh ... Zinedine Zidane »

Les numéros sur le dos des maillots sont bien utiles pour suivre un match. Mais ces chiffres n'ont pas toujours existés. Ils font leur apparition en 1912, lors d'un match entre deux équipes de Sydney ( Australie ). Pour la première fois de l'histoire, les joueurs évoluent avec des maillots numérotés dans le dos. Et c'est dans les années 30 que cette " mode " arrive en Angleterre. Quand à la FIFA, elle a adopté la numérotation dans le dos à partir de la Coupe du monde 1950, au Brésil.

                         

 

Logo de la FIFA - Football, citations et anecdotes - La vie c est comme le Football, seul le resultat compte Magazine Spirou avec Michel Platini - Football, citations et anecdotes - La vie c est comme le Football, seul le resultat compte Logo de la FIFA - Football, citations et anecdotes - La vie c est comme le Football, seul le resultat compte

 

 

Souvenir, Souvenir de ... Football

                         

Je jouais du football autrefois quand j'étais enfant et adolescent ; et même j'ai été organisateur principal et des fois arbitre. C'était au collège ESCA Antananarivo en 1989 - 1990 ( Ecole Sacré Coeur Antanimena ). Et bien entendu toutes les années d'avant. Ma place était « Arrière latéral gauche » ou « Stoppeur », des fois « Libero ».

1989, j'étais en Terminale C ( scientifique ) avec les Michel et Hervé ( Goal ), Thierry, Gérard, Haja ( Arrières ), Serge, Patrick ( Milieux de Terrain ) et Guy, Tony, Naina et Pinou ( Attaquants ).

Respectivement :
Ramenason André Michel Mamy ( dit Kôms ), Hervé Tolérance ( dit Tôly ), Ratsimbazafy Ravo Nomenjanahary, Thierry, Gérard, Haja Raymond ( dit Jarem ), Serge, Andrianantenaina Patrick ( dit Ra-Pà ), Rasolomanana Andrianjafitrimo Guy Hélio, Ratefy Tony, Ravoajanahary Tiana Andrianiaina ( dit Naina ou Vôja ) & Andriamanantsilavo Zinaha Mampionona ( dit Pinou ).

 

 

1990, où j'étais capitaine de notre équipe ( j'ai redoublé la Terminale C ) avec les Didier et Hervé ( Goal ), Manantsoa, Tsilizy, Lanto, Rojo, Rosa ( Arrières ), Antso, Jean Marc ( Milieux de Terrain ) et Alain José et Clarck ( Attaquants ) ;

Respectivement :
Andrianarison Didier H., Hervé Tolérance ( dit Tôly ), Ratsimbazafy Ravo Nomenjanahary ( Captain ), A. Mahitsy Manantsoa, Tsilizy Nelly Diallo, Andriamalala Lanto N., Randrianarivelo Rojombolatiana ( dit Rojo ), Rakotoarisoa Rosa Emma, Rabearimanana Antso, Jean Marc, Ranaivoson Alain José ( dit China ) & Clarck.

Depuis, j'ai quitté le terrain pour prendre le fauteuil, mais toujours un fanatique du football. Souvenir, souvenir ... Et pêle-mêle pour les années d'avant, il y avait, toujours à l'ESCA, les Frères Théotime & Gervais, Alijimy Fabien Gérard, Andriamanandraibe Andry, Razafindrakoto Teddy Iarivony, Rakotoarisoa Noëlson Aristide (dit Tida), Razakariasa Nicolas, Harimanana, Mahatsanga Hery, Jerry, Rajestera Alain ( dit Rajesy ) et Sam Sylvano.

 

 

En classe de 3e
( En 1986 à l'ISF : Institution Sainte Famille Mahamasina Antananarivo ) : toujours parmi mes coéquipiers : les Harioela Léon Joël, Rodrigue ( dit Njafy ), Rafiringa Eric ( dit Kiki ), Valihery, Fabrice et Ranarison Tiana Lala ( dit Mandat Dépôt ). Ici, c'était du foot sur un terrain de ... volley ou de handball.

 

 

De la 6e au 4e
( Avant 1986 au Collège Notre Dame de Majunga ) : les Fredos ( Captain ), Dominique, Patrick, Mamy Ratsimbazafy, etc. Où il y avait déjà les matches inter-classes et où certains pratiquaient le ... « mabiso » en frottant une feuille spéciale sur leurs têtes. Et en primaire, à l'école Sainte Jeanne d'Arc de Majunga : SJA : les Fidélis, R. Sylvano Jean Olivier, Saïd Alawi, Dilip, etc. Où l'on jouait sur une ... toute petite cour.

                       

Football, citations et anecdotes - La vie c est comme le Football, seul le resultat compte - Brasil, Brasil
Ravo 1998 - en Suisse

 

Anecdote vécue lors de la Coupe du Monde de Football 1994

                             

Brève introduction du pays où se passe l'histoire, Madagascar :
Véritable cathédrale de vie, la plupart des touristes qui l'ont visité sont repartis enchantés de leur voyage. Ils ne sont pas prêts d'oublier Madagascar. Un pays qui ne risque pas de vous décevoir sauf peut être des fois, au niveau infrastructures et télécommunications.

C’était durant la Coupe du Monde de Football 1994 :
Je suis fanatique de football, et ce n’est pas pour l’argent, c’est dans le sang. Alors quand j’ai fini mon travail ( de guidage touristique à travers tout Madagascar ) de la journée, au lieu de me reposer dans le lit la nuit, je cherche partout dans le village où on a fait étape, une poste de télévision. C’était durant le mondial 1994, je crois aux USA, donc avec les décalages horaires, on reçoit les images vers … une heure du matin.

Comme ce n’était pas encore du temps de la télévision satellite ni des télé à antennes paraboliques, il n’y avait pas de télé dans la plupart des villages de Madagascar. Mais un fanatique de football ne va pas dormir pour une raison pareille. Il continue à chercher … un poste radio. Il a fini par en trouver chez un serveur du coin, un coin assez perdu dans le temps, un coin devenu très touristique actuellement, le Parc National de l’Isalo et le village de Ranohira. Un coin que je connais très bien et où j’ai vu l’évolution accélérée.

Ce serveur, devenu presque patron aujourd’hui, salut Domaine ( c’est son nom ), a bien voulu écouter le foot à la radio avec moi. Il était aussi foot, comme la plupart des Malagasy. Mais, il m’a précisé que la radio, il en a, mais … pas les piles ! Bon, on ne va pas dormir par manque de piles ; et de nouveau, je me suis mis à chercher des piles alors que dehors, il faisait déjà nuit.

Pour économiser les piles, on ne les a mises que juste avant le match. Une heure du matin, on ne dormait pas, ni lui, ni moi. C’était un match, si je me souviens bien, opposant le Brésil et le Cameroun. Bref, un match à ne pas rater pour un Africain. Du temps de Roger Milla si je ne me trompe pas.

Domaine ( le serveur ) et moi étaient obligés de coller l’oreille au poste de radio, tellement la réception était faible et mauvaise ( mais les piles étaient neuves et le poste n’était pas cassé ). Nous étions assis sur mon lit d’hôtel ( si on peut parler d’hôtel dans le temps ). On entendait à peine le commentateur de Tana ( qui lui avait la chance de voir la télé ) : « Le ballon est dans les pieds de Mauro Silva qui passe à Bebeto, Bebeto qui dribble et qui crrrrrrrrr……… t.t.t.t.t.t.t.t.t.t.t.t.t……… crrrrrrrrr……… Et but ! But de crrrrrrrrr……… t.t.t.t.t.t.t.t.t.t.t.t.t……… crrrrrrrrr……… Toujours un but à zéro, c’est Romario qui a la balle, mais Oman-Biyik la lui a reprise, Oman-Biyik ! Toujours Oman-Biyik crrrrrrrrr……… t.t.t.t.t.t.t.t.t.t.t.t.t……… crrrrrrrrr……… »

Bref, je ne vous dirai pas comment a été la fin du match, mais vous imaginez maintenant comment à été l’ambiance. En tout cas, ce fût un match qui a resserré l’amitié entre Domaine et moi. Souvenir, souvenir ...

 

Cet article du webmaster sur le football
est aussi placé dans le Blog suivant :
http://madagascar-destination-nature.blogspot.com/

                             

 

Football, citations et anecdotes - La vie c est comme le Football, seul le resultat compte

En image survolée : Domaine & moi
Les acteurs de l'anecdote ci-dessus
Des années plus tard : 2013

 

J'étais un Hooligan

                             

Olivier S. était un Hooligan. Après chaque match de football, c'était la bagarre avec d'autres supporters et avec la police. La violence, l'alcool et la haine ont été ses compagnons de jeunesse.

Au fil des mois, Olivier se sent toujours plus mal et la vie lui semble une impasse. Il doit faire un séjour en clinique. Lors d'une promenade, il interpelle Jésus : « Si Tu existes vraiment, alors Tu peux maintenant Te faire connaître ». En gravissant la colline, il s'adresse encore à Jésus, mais rien ne se passe. Arrivé au sommet, là, devant lui, il voit un écriteau : Centre Chrétien.

Olivier hésite à reconnaître qu'il s'agit d'une réponse divine. Il entre et se plonge dans la lecture d'un prospectus trouvé à l'accueil. Soudain quelqu'un lui tape sur l'épaule et demande : « Tu cherches quelqu'un ? » Olivier ne répond pas. « J'aurai dit à cet individu que je cherchais Jésus, j'aurai l'air ridicule ! » Pourtant l'étranger le dévisage et dit : « Je crois que tu es à la recherche de Dieu ».

C'en est trop. La vie d'Olivier s'est déroulé dans sa tête comme un film : le supporter de foot ensanglanté qu'il a cogné, les coups, la prison, etc. Olivier ne faisait que pleurer. Le ciel s'est ouvert pour lui à cet instant, il voulait commencer une nouvelle vie. Et sa vie a effectivement pris un nouveau départ, vers le bien, vers le bonheur, par la puissance grâce de Dieu.

Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle création : ce qui est ancien a disparu, ce qui est nouveau est là ( 2 Corinthiens 5 : 17 ) - [ La Bonne Semence 2010 du 28 avril ]

 

 

 

Suivre Jésus

Les footballeurs courent sans cesse après le ballon. C’est la balle qui dicte leur placement. De même c’est Jésus qui doit dicter notre direction et notre placement ici-bas ( Patrice Martorano )

                             

Les footballeurs courent sans cesse apres le ballon. C est la balle qui dicte le placement de ces footballeurs. De meme c est Jesus qui doit dicter notre direction et notre placement ici-bas, Patrice Martorano - Pensee Chretienne, Webmaster Ravo.Madagascar

 

 

 

                                                           

RATSIMBAZAFY Ravo Nomenjanahary & Pierrette
Copyright © 2000 Pensée-Chrétienne
Courriel : r_ravo@hotmail.com
Tél. ++ 261 32 41 063 65


The Christian Counter

 

Ce site est
Logo Megaphone ch