. Historique des BD, suite

 

Autrefois, vers 1895, les Bandes Dessinées ( BD )

 

S'appelaient encore : « le français illustré » ; exemples en 1911 « Les Pieds Nickelés », en 1924 « Bibi Fricotin ». Ce sont les Américains, en 1935 qui secoueront la Presse illustrée française, toujours ancrée dans sa vieille formule. Les innovations : les couleurs, le grand format et surtout l'utilisation exclusive des bulles. Les Francophones ont dû s'adapter à ces nouvelles exigences du public ou disparaître. Exemple de BD américaines pionnières de ces innovations : « Le Journal de Mickey » ( lancé par Paul Winkler ).

     

Quelques années plus tard seulement, en 1938, naît en Belgique, dans la banlieue de Charleroi,

« Le Journal Spirou ». Un grand format de 16 pages. Spirou, le petit groom créé par Rob-Vel avant d'être animé par Jijé, puis par Franquin ( 1951 avec Spirou & Fantasio ). Puis suivirent d'autres journaux illustrés tels que

« Le Journal Tintin » et « Pilote ». Ce dernier a été créé par une équipe rassemblée autour de l'inoubliable René Goscinny ( grand scénariste, exemples d'Astérix le Gaulois, de Lucky Luke le cow-boy solitaire, d'Iznogoud - celui qui veux toujours devenir Calife à la place du Calife -, et de beaucoup d'autres encore ). Ainsi on constate la domination belge depuis les années 1930. Ces auteurs Belges ont su développer une Bande Dessinée entre le conformisme des séries françaises et l'atmosphère adulte des séries américaines. Leurs héros sont lancés dans des aventures pleines de mystère, de suspense et ... d'humour ; par contre ces héros sont ... asexués, moralement irréprochables, défendent l'ordre établi, et prônent des valeurs à la fois laïques et chrétiennes.

Pour nous rappeler de bons ( ou de très bons ) souvenirs d'enfance et d'adolescence,
en voici quelques héros de ces bons vieux BD :

          BD, Historique de la Bande Dessinee, Comics - Spirou et Gaston Lagaffe d Andre Franquin - un site de Pensee Chretienne, webmaster Ravo.Madagascar      

Valérian et Laureline, Myrtille Vidpoche & Cabochar, Yoko Tsuno, Sophie, Natacha, Gaston Lagaffe, Arnest Ringard & d'Augraphie, Johan & Pirlouit, Tif & Tondu, Sammy, Génial Olivier, Buck Danny, Tanguy & Laverdure, Dan Cooper, l'Homme aux Phylactères, Docteur Poche, Boule & Bill, L'Agent 212, Pauvre Lampil, La Patrouille des Castors, Coursensac & Baladin, Boulouloum & Guiliguili, Isabelle, Le Blabladoigt, Le Flagada, Sam, Bizu & Schnockbull, Poussy, Paul Foran, Les Tuniques Bleues, Spirou & Fantasio, Iznogoud, Bidouille & Violette, Mic Mac Adam, Benoît Brisefer, Gil Jourdan, Jerry Spring, Foufi, Big Joe, Lou & James, les Schtroumpfs, Jess Long, Michel Vaillant & Steve Warson, Marc Alban, Tournesol ( LLB ), Kouakou, Corto Maltese, Les 4 As, Chevalier Ardent, Mike Steve Blueberry, Bernard Prince, Comanche, Jeremiah, Pif & Hercule, Pifou, Leo, Placid & Muzo, Smith & Wesson, Capitaine Apache, Donald, Oncle Picsou, Mickey & Winnie, Riri Fifi & Loulou, Dingo, Lucky Luke, Ran Tan Plan, Tintin & Milou, Astérix & Obélix, Barbe Rouge, Mafalda, Zembla, Rodéo, Akim, etc.

Et les héros de la nouvelle vague tels que : Blacksad, Insiders, Largo Winch, XIII, Titeuf, Studio Danse, Le Train des Orphelins, Zoo, Madame Livingstone, Africa Dreams, etc.

     

BD, Historique de la Bande Dessinee, Comics - Dan Cooper d Albert Weinberg - un site de Pensee Chretienne, webmaster Ravo.Madagascar

Le Schtroumpf râleur - Donald Duck - Natacha - Dan Cooper - Tintin - Spirou - Gil Jourdan - Jeremiah
Image survolée ( Rollover Image ) : Les Schtroumpfs - Johan & Pirlouit

Commentaire des images ci-dessus :
Première entrée d'Héroïnes en 1970 dans le journal Spirou grâce à deux auteurs belges, François Walthéry ( né en 1946 ) et Roger Leloup ( né en 1933 ), qui ont dessiné respectivement les aventures de l'hôtesse de l'air Natacha et de l'électronicienne japonaise Yoko Tsuno.

 

Les Bandes Dessinées ( BD ), qu'en est-il maintenant ?

La plupart des revues de BD ( bandes dessinées ) faute de lecteurs, se sont arrêtées : Pilote (1989), Tintin (1989), Pif (1994) etc. Les survivants ne sont pas nombreux : Le Journal de Mickey, Spirou, Fluide glacial, BoDoï. De même, les petits formats ont disparu presque totalement ( Rodéo, etc. ). Les principaux éditeurs sont absorbés par des groupes financiers internationaux : en 1985, les éditions Dupuis sont achetées par la banque Bruxelles-Lambert ; Dargaud et Le Lombard entrent en 1988 chez Média-Participations ; en 1999, Casterman est vendu à Flammarion, qui l'année suivante passe aux mains de la société italienne Rizzoli. Ainsi l'histoire du « neuvième art » ne reste connue que de spécialistes, ses grands classiques sont rarement disponibles, malgré le festival d'Angoulême ( dernière semaine de janvier ), la BD n'est que rarement traitée par les grands médias ( la presse, la radio & la télévision ).

Aux USA,
déclin également du « comic book ». Aux USA comme en France, la vente globale des albums ne progresse plus. Et au Japon la lecture de mangas dans le métro est battue largement par la récente utilisation des téléphones portables. La Bande Dessinée ( BD ) a été l'un des moyens d'expression artistique caractéristiques du xxe siècle. Sa lecture fut aussi une occupation essentielle des enfants des pays occidentaux. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, car elle est concurrencée par la télévision, les jeux vidéo, et Internet ( Facebook, Twitter, Youtube, etc. ) .

     

 

BD, Historique de la Bande Dessinee, Comics book - Yoko Tsuno de Roger Leloup du Journal Spirou - un site de Pensee Chretienne, webmaster Ravo.Madagascar
L'héroïne de BD Yoko Tsuno
Pif le chien ( en rollover )

Pif est né en 1948
créé par l'Espagnol José Cabrero Arnal

 

Historique des BD de Madagascar

 

1961, la 1ère BD malagasy fût sortie :
« Ny Ombalahibemaso », scénario du Révérend Père Rahajarizafy, dessin de Rakotomamonjisoa Jean. Une BD qui relatait la vie du grand Roi Andrianampoinimerina qui malheureusement présentait des lacunes dans la documentation vestimentaire, les coiffures etc. Il y eut 3 numeros édités par la Librairie Mixte.

 

Peu après, la revue catholique « Ibalita » publiait des BD très prisées des enfants où on y trouvait parfois des contes malagasy ( comme Ranoro ). Puis les caricaturistes firent leurs apparitions dans la presse telles que « Hehy » ( rire ), « Madagascar Matin », etc. Ces pionniers sont : Rakotomalala, Xhi & Maa, Razafindrakoto, Barry, Harlay Ramanana, etc. Exemple, 1966 - 1968, le petit personnage « Lala » du journal protestant « Fanasina » posait son regard critique sur la classe politique ; un petit personnage créé par Rakotomalala ( RMK ).

 

Rakotomalala est revenu en 1982 pour adapter des contes traditionnels malagasy ( Angano ) comme « Betombokoantsoro sy Rakakabe » et « Faravodilanitra » ( l'horizon ) qui raconte d'une façon poétique l'origine du peuple malagasy venant d'Indonésie.

 

Avant ceci, dans les années 70, certains se souviendront encore de l'apparition de « Doda » de Rabesandratana Richard, ou de « Lezo » de Fidy ; du temps fort des journaux « Le Courrier de Madagascar » et « Madagascar Matin ». Suivis d'autres grands noms de la BD malagasy : Rakotoniaina Arthur ( Ratsy aho = Je suis laid - 1974 ) et Razafindrakoto Christian Noël Johnny ( Faribolan'avelo = Le cercle des spectres ). « Doda » mérite une attention particulière car elle a fait les beaux jours de « Madagascar Matin » pendant ... des années. « Doda » était une série de gags en trois cases parue de 1973 à 1978 signée NRi ( Rabesandratana Richard ).

     

BD, Historique de la Bande Dessinee Malagasy, Comics of Madagascar - Doda, Revue Madagascar Matin, Rabesandratana Richard, NRi - un site de Pensee Chretienne, webmaster Ravo.Madagascar

Ny Ombalahibemaso (1ère BD malagasy) - Ranoro - Fararano Gazety (1ère BD malagasy couleur) - Dessin de Ndrematoa - Doda de Rabesandratana Richard = NRi (auteur de Benandro) - Mes vifs remerciements à Ramiandrisoa-Ratsivalaka Alban : banou@moov.mg

 

 

Fin 1981. En pleine période du socialisme triomphant, la revue « Fararano Gazety », une revue pour toute la famille, faisait son apparition dans les kiosques. Publiée par l’Office du Livre Malgache dirigé par Ratsimandrava Juliette, cette revue imprimée en quadrichromie sera une véritable révolution dans le monde de la BD à Madagascar. Les dessinateurs et les rédacteurs n’étaient pas des débutants : Rakotomalala, Ramanana Harlay et son frère Alain, Raminosoa Aimé, Ratovohery Tiana, Ramiandrisoa Ratsivalaka Alban. Les BD de « Fararano Gazety » traitaient des relations familiales, amicales et sociales. Ce qui différenciait cette revue de BD des autres BD était son choix délibéré de la négation de toute forme de violence.

 

Peu de temps après la parution de « Fararano Gazety », une autre revue de BD malagasy d’un tout autre genre affrontait le marché. Créée par une bande de passionnés de BD : les Editions « Horaka » ont vu le jour et venaient de lancer la gazette « Eh ! ». Les auteurs de l’époque s’appellaient Rabesandratana Richard = NRi, Ranaivo Delano, Ratovohery Tiana, Ndrematoa, etc. Puis certains ce sont détachés et ont créé les Editions « Eh ! » se réunissant autour de Ranaivo Delano ( réalisateur de « Lietnà Ralahy » et scénariste de plusieurs autres BD malagasy ). Parmi les auteurs de BD qui sont passés par « Horaka », on peut citer entre autres : Anselme, Aimé Razafy, Rape, Radede, Roddy, Mahefa, Benja, Bel, Gege, Jean Chrys, Aimé Jao, Bayard etc.

 

Puis, une autre révolution avec l'apparition de « Danz » ( personnage fétiche de Rakotoniaina Arthur, des éditions Eh ! ), car il est le premier BD de Madagascar à avoir le format comics book. Tous les autres titres, y compris ceux des autres éditeurs suivront. Un nouveau clash s'est produit au sein des Editions « Eh ! » ; Rakotoniaina Arthur, véritable animateur au sein de la maison où il a encadré des dizaines de dessinateurs ( Ndrematoa, Rakotosolofo Jean de Dieu, Ralery, Merikà Lariot, Zida, Rajaonarison Pierre, Coco J., C. Ludo, etc. ), a fondé les Editions « Danz » avec quelques fidèles.

     

 

BD, Historique de la Bande Dessinee Malagasy, Comics of Madagascar - Tsimaniva de Rabesandratana Richard, NRi - un site de Pensee Chretienne, webmaster Ravo.Madagascar
BD Malagasy : Tsimaniva etc.

                 

BD de Madagascar,
La période bénie des années 80

 

1979, 1980, 1982, 1983, etc. c'était l'âge d'or de la BD malagasy avec plus d'une dizaine de maisons d'édition ( dont Tsileondriaka ) et plus d'une centaine de titres mensuels.

 

Telles que Ibonia ( série humoristique ), Tsimaniva ( relatant les dures époques des années socialistes à Madagascar ) et Benandro ( tous les 3 de NRi ). Les Tsaina ( de Rajaomahefarison Jocelyn ), Zoly ( de R. Max ) , Rabeza S.N. ( de Rabry ), Fararano Gazety, Danz, Raleva ( de Rakotosolofo Jean de Dieu ), Avotra ( de Razafindrakoto Christian Noël Johnny), Liza ( une Bande Dessinée sur le sida, toujours de NRi ).

 

Rabesandratana Richard ( NRi ) dessinait des visages bien Malagasy à une époque où la plupart créaient des faciès européanisés. Le style semi-réaliste utilisé pour Doda cède le pas à un dessin très fini avec Ibonia, Tsimaniva et Benandro. Ses assistants ont d’ailleurs été fortement marqués par son style, pour ne citer que Jocelyn ( réalisateur de Jery ), par exemple.

                           

 

1984, Madagascar participe pour la première fois au Salon International de la Bande Dessinee d'Angoulême avec Rabesandratana Richard ( NRi ) et Ndrematoa. La même année paraît « Aventures dans l’Océan Indien ». En même temps les éditions « Tsileondriaka » se distingaient avec la série à succès « Koditra » de Rakotosolofo Gilbert.

 

 

Et ce fût les années sombres ( à partir de 1991 ) : le déclin des BD de Madagascar

 

Avec le pouvoir d’achat qui s’effrite, et avec la désastreuse pratique de la « location » des livres, formule qui satisfait les loueurs et lecteurs de BD, mais qui a ruiné les créateurs. Il ne restait plus que quelques uns à continuer encore à en créer, tel que Ra-Lery de son vrai nom Randriamahefarisoamanitrarivo Jean Marcel ( un dessinateur humoristique ) qui avait son mentor : feu Rakotoniaina Hantatiana Harison Arthur ( créateur de « Danz » ).

 

Réalisateur de plusieurs autres séries : Idontofetsy, Kobra, Deba Dahalo, etc. Rakotoniaina Arthur H.H. était autant à l'aise dans le registre comique que dans les récits d'action. Il ne s'est jamais soucié d'une reconnaissance internationale. A l’heure où d’autres se complaisaient dans des expositions dans les centres culturels étrangers ou ... à Angoulême, Rakotoniaina Arthur continuait à publier des BD, avec les moyens du bord il est vrai, mais il les publiait.

 

Né en 1956, Rakotoniaina Arthur H.H. n'avait que 16 ans quand il publia « Kapiteny Danaker » puis « Ratsy aho = Je suis laid » deux petits livrets introuvables aujourd'hui. Quand il allait revenir à la BD une dizaine d'années plus tard, il allait abandonner son métier d'ingénieur géomètre des Travaux Publics et se lancer corps et âme dans sa passion … jusqu'au bout. Salut l'Artiste !

 

 

 

Ce n'est que vers 2000 que l'activité de la BD malagasy s'est reprise à nouveau,

Sans retrouver son apogée de jadis. Ce fut l'apparition de journaux spécialisés BD telle que la gazette « Ngah » avec des dessinateurs « nouvelle génération » comme Ra-Lery, Thierry Ankoala, Richard, Rafanoela, Rado, Ramafa ; ainsi que le journal « Faka » qui a réédité la fameuse série BD populaire « Benandro ».

 

Le Centre culturel Albert Camus, appelé actuellement l'IFM ( Institut France Madagascar ) a lui aussi, depuis 2003, commencé à publier tous les ans le répertoire de la BD malagasy intitulé « Madabulles et Gasy Bulles ». Enfin, n'oublions pas le travail de caricatures d'Elisé Ranarivelo et d'Aimé Razafy, des albums très vendus traitants surtout la politique à Madagascar.

                        BD, Historique de la Bande Dessinee, Comics - BD, Docteur Poche, BD, Asterix et Obelix - un site de Pensee Chretienne, webmaster Ravo.Madagascar                      
BD, Historique de la Bande Dessinee, Comics - Revue africaine Kouakou - un site de Pensee Chretienne, webmaster Ravo.Madagascar
 
     

 

 

BD, Historique de la Bande Dessinee, Comics - Le Schtroumpf de Peyo - un site de Pensee Chretienne, webmaster Ravo.Madagascar

C'est le Schtroumpf, Schtroumpf, Schtroumpf,
qui fait Schtroumpf, Schtroumpf, Schtroumpf,
Quand un Schtroumpf veut schtroumpfer
et que son schtroumpf est schtroumpfé
qu'est-ce qu'il schtroumpfe pour schtroumpfer ?

 

 

Vous êtes pessimiste Capitaine Suto, mais vous avez raison !
Oui, mais ça ne sert à rien d'avoir raison
quand il y a tant d'intérêts en jeu ...
( Corto Maltese )

BD, Historique de la Bande Dessinee, Comics - Corto Maltese de Hugo Pratt - un site de Pensee Chretienne, webmaster Ravo.Madagascar BD, Historique de la Bande Dessinee, Comics - Alma de Blacksad de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido - un site de Pensee Chretienne, webmaster Ravo.Madagascar

BD, Historique de la Bande Dessinee, Comics - Mafalda de Quino

Je crois qu'on ne sait pas, jusqu'à sa mort,
si on a eu de la chance dans la vie ou non.
Et alors, c'est déjà trop tard

Tout le monde a droit à une nouvelle chance !
( Blacksad )

 

 

Je ne le pleure pas car il n'est rentré dans le sommeil que
pour mieux renaître à la lumière des justes. ...
Ah bon, évidemment, vu comme ça,
ça fait moins triste
( Jeremiah )

 

 

BD Tournesol des editions LLB, Ligue pour la Lecture de la Bible - Pensee Chretienne, Webmaster Ravo.Madagascar BD Tournesol des editions LLB, Ligue pour la Lecture de la Bible - Pensee Chretienne, Webmaster Ravo.Madagascar
BD chrétiennes, souvenir d'enfance :
BD Tournesol des éditions LLB

 

 

Encore mes vifs remerciements à
Ramiandrisoa-Ratsivalaka Alban : banou@moov.mg
pour la plupart des informations de cette page web
( Historique de la BD Malagasy )

 

RATSIMBAZAFY Ravo Nomenjanahary & Pierrette
Copyright © 2000 Pensée-Chrétienne
Courriel : r_ravo@hotmail.com
Tél. ++ 261 32 41 063 65


The Christian Counter 

 

Ce site est
Logo Megaphone ch